Une femme sur trois fera l’experience d’une fausse couche au cours de sa life.

Une femme sur trois fera l’experience d’une fausse couche au cours de sa life.

Cette realite reste pourtant tue, au point de constituer un des derniers tabous de notre societe. Ce silence peut entrainer d’immenses souffrances chez dames qui y sont confrontees, en les confinant a J’ai honte, a la detresse et a l’isolement. Elles pourront egalement peser i  propos des couples, surtout depuis l’investissement plus important des futurs peres dans la grossesse de leur compagne, renvoyant nos hommes a l’echec et a la culpabilite suite a un evenement i  nouveau moins dicible concernant eux.

Le tabou i  propos des fausses couches est maintenu par la puissante injonction faite aux dames et aux couples de n’annoncer la grossesse a leur entourage qu’au bout de trois mois de gestation, periode durant laquelle les risques de perdre l’embryon seront nos plus grands. Cette injonction, entretenue tant via individu medical que avec les livres de grossesse, a concernant seul but d’empecher nos futurs parents d’annoncer plus tard une eventuelle fausse couche.

Cette injonction au silence pendant le premier trimestre reste paradoxale au sein d’ notre monde occidental actuel puisque les futurs bebes n’ont pas ete concus avec autant de desir plenty of fish, la detection en grossesse n’a jamais pu avoir lieu dans des delais aussi courts et les contraintes pesant sur les femmes enceintes n’ont jamais ete aussi grandes. Continue reading “Une femme sur trois fera l’experience d’une fausse couche au cours de sa life.”